Les darwinistes sous le choc ! ''Nous nous sommes trompés, T. Rex n'est pas une forme fossile de transition !''

Publié le par invitationalaverite

Les darwinistes sous le choc ! ''Nous nous sommes trompés, T. Rex n'est pas une forme fossile de transition !''

Une petite copie de Tyrannosaurus rex, qui a été pendant longtemps sujet à la propagande darwiniste de forme de transition, a été trouvée dans le nord-est de la Chine. Comme on pouvait bien s'y attendre de la part des darwinistes, le fossile, baptisé Raptorex kriegsteini, a été décrit dans la presse comme étant l'ancêtre de T. Rex

Mais quand plus de détails sur le fossile ont été publiés, on s'est rendu compte que le fossile en question a effectivement balayé toutes les spéculations darwinistes sur T. Rex. Selon les propres termes de darwinistes, le nouveau fossile a porté un coup fatal à la théorie de l'évolution. 

Le Raptorex, vieux de 125 millions d'années a vécu pas moins de 60 millions d'années avant T. Rex, et a été 100 fois plus léger que lui. T. Rex était long de 15 mètres et pesait 4 tonnes, tandis que Raptorex ne mesurait que 3 mètres de long et pesait 60 kg. Les darwinistes ont considéré le fait qu'il était si petit et ses 60 millions d’années de différence comme une grande opportunité et ils ont ainsi imaginé qu'ils pourraient annoncer le fossile en question comme un ancêtre du T. Rex. Mais les recherches sur ce fossile ont contrarié cette tromperie. 

En dépit du fait qu'il est 60 millions d’années plus âgé que T. Rex, le fossile possédait exactement les mêmes caractéristiques anatomiques. Pour le dire autrement, l’espèce n’a subi aucun changement au cours de ces 60 millions d’années, mais portait exactement les mêmes caractéristiques complexes que T. Rex. En d'autres termes, l'animal n’était rien d'autre qu'un membre de la même espèce que T. Rex de taille différente et qui a vécu il y a 125 millions d'années. 

Stephen Brusatte, du Musée américain d'histoire naturelle à New York, qui a étudié les fossiles, a fait la déclaration suivante : 

“Beaucoup de ce que nous avions cru savoir sur l'évolution des tyrannosaures se révèle être simpliste ou bel et bien faux.”[1] 

“Ici nous avons un animal d'un centième de la taille du Tyrannosaure Rex, mais avec tous les éléments de signature que l'on croyait être des adaptations nécessaires pour un grand prédateur.”[2] 

Après avoir été confrontés à ces caractéristiques, les darwinistes ont été forcés d'admettre que ce nouveau fossile a changé toutes leurs idées sur l'évolution et de déclarer, de manière encore plus ouverte, que les conclusions en question avaient en effet démoli l'idée supposée d'évolution. 

D'une manière étonnante, les darwinistes exposent en détail sur le sujet dans les publications en question : "Des dents, des muscles élargis de la mâchoire, une tête élargie, des petites pattes avant, des membres postérieurs longs et fins et des pattes compressées pour la chasse : nous voyons tout cela, à notre grande surprise, sur un animal du poids d'un humain et au 1/90ème de la taille que cette lignée atteindrait chez T. Rex, à la fin du Crétacé." 

Tout cela veut dire une seule chose: T. Rex, pendant des années présenté comme preuve de l'évolution supposée des oiseaux à partir des dinosaures, est en fait une espèce de dinosaure parfait. L'animal était le même à la fin de la période crétacée, comme il était des millions d'années auparavant, et aussi longtemps que l'espèce a survécu. IL N’A JAMAIS CHANGE TOUT AU LONG DE MILLIONS D’ANNEES. La nouvelle forme de vie découverte, Raptorex, constitue un indice important montrant que, comme toutes les autres formes de vie, les dinosaures N’ONT JAMAIS EVOLUE DU TOUT. 

Les darwinistes ont à ce jour trouvé d'innombrables contes fantastiques destinés à justifier l'évolution supposée des oiseaux. Même s’ils sont incapables d'expliquer l'existence d’animaux volants qui battent des ailes 1000 fois par seconde, on continue de prétendre qu'un dinosaure a fait pousser des ailes et appris à voler en chassant des insectes. Ils ont aussi produit de nouvelles formes de vie imaginaires, en combinant plusieurs formes fossiles, et parfois même commis des fraudes en ajoutant des plumes aux fossiles de dinosaures. Certains darwinistes sont allés encore plus loin en annonçant que tous les dinosaures sont des formes de transition. Cependant, les résultats de toutes les preuves scientifiques et fossiles révèlent de plus en plus une vérité très claire : comme toutes les autres formes de vie, les dinosaures sont des organismes parfaits et irréductiblement complexes qui sont apparus sur terre en un seul instant, en d'autres termes, ILS ONT ETE CREES. Les récits sur les dinosaures en évolution, d’abord comme des formes de transition et puis un jour se transformant en oiseaux sont toutes des déceptions. Les darwinistes ont finalement dû admettre leur désespoir lorsqu'ils étaient confrontés à de nouvelles découvertes et avouer l’absence de toute explication alternative au fait que des êtres vivants restent inchangés pendant des millions d'années.                           

Que les darwinistes l'admettent ou non, tous les fossiles découverts jusqu'à maintenant conduisent à la même conclusion : les êtres vivants sont parfaits, sont apparus momentanément et ont été créés à partir de rien. Ils n'ont pas varié, ET IL N'Y A PAS DE SOI-DISANT STADES TRANSITOIRES COMME LES EVOLUTIONNISTES LE PRETENDENT. C’EST NOTRE SEIGNEUR ALLAH, SEIGNEUR DE LA TERRE, LES CIEUX ET LES MONDES, QUI A TOUT CREE A PARTIR DE NEANT.  

Allah Qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux [Son] commandement descend, afin que vous sachiez qu'Allah est en vérité Omnipotent et qu'Allah a embrassé toute chose de [Son] savoir.(Sourate at-Talaq, 12)

 

[1] http://www.express.co.uk/posts/view/128349/Miniature-T-rex-dinosaur-discovery-overturns-evolution-theories

[2] http://www.express.co.uk/posts/view/128349/Miniature-T-rex-dinosaur-discovery-overturns-evolution-theories

Aug 29, 2010

 

http://us1.harunyahya.com/Detail/T/2W0MZ22T188/productId/30268/

Publié dans Fin Du Darwinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article