La tromperie darwiniste : ''le nombre des chromosomes est passé de 48 à 46''

Publié le par invitationalaverite

La tromperie darwiniste : ''le nombre des chromosomes est passé de 48 à 46''

L’idée que les darwinistes expriment depuis un moment maintenant, que ''les 48 chromosomes des singes sont progressivement passés à 46 à travers la fusion de deux chromosomes et dont les êtres humains seraient le résultat, peut être très trompeuse pour certaines personnes. Parce que bien que cette explication soit extraordinairement illogique en termes scientifiques, elle est également extrêmement simple et  peut convaincre les gens qui manquent de connaissances nécessaires sur le sujet. Parce que de tels gens ignorent qu’un seul gène est d’une complexité extraordinaire et est bien trop sensible pour permettre un quelconque changement aléatoire ou une transition. Ce qui est vraiment important est que ces gens ne savent pas que LES DARWINISTES NE SONT MEME PAS CAPABLES D’EXPLIQUER LA FORMATION D’UNE SEULE PROTEINE.

Même pas une seule protéine dans la cellule ne peut se former d’elle-même et par hasard, laissez de côté tous les gènes. Il faut qu’il y ait d’autres protéines et la cellule elle-même pour qu’une protéine se forme. Cependant les gènes sont beaucoup plus complexes que les protéines. Pour que les gènes existent, il faut qu’il y ait à la fois des protéines et aussi toutes les organelles présentes dans la cellule. Pour cette raison, pour les darwinistes qui sont incapables d’expliquer même une seule protéine, faire des spéculations et raconter des contes concernant les gènes ne pourraient probablement tromper que les enfants. Bien que même les enfants aujourd’hui ne croient pas à une telle fraude.

Une autre preuve de la situation désespérée dans laquelle se trouve les darwinistes
 
Les darwinistes sont venus avec  l’assertion que les 48 chromosomes des singes sont tombés à 46 comme étant le résultat de la fusion de deux chromosomes, en se basant sur une maladie contractée chez les êtres humains. Le chromosome 2 (la fusion de deux chromosomes) chez les êtres humains est un désordre génétique qui survient à un taux de seulement 1/1000. Pour expliquer la différence énorme telle que les 48 chromosomes des chimpanzés et les 46 chromosomes des êtres humains, la science est dénaturée de manière partiale par les darwinistes, qui essaient de décrire le chromosome 2 chez les êtres humains comme une preuve de leur ancêtre commun imaginaire. Cependant, il n’y a pas d’évolution ici. La fusion qui se produit dans le chromosome humain (la fusion de deux chromosomes) n’est pas une évolution mais un désordre qui occasionne des handicaps et même la mort des individus. L’exemple le plus connu est le syndrome de Down. Les expériences scientifiques faites jusqu'à présent ont révélé que cette fusion ne procure aucun avantage ; au contraire, elle occasionne des mutants malsains ou des individus stériles. Le fait que les darwinistes essaient de présenter un désordre comme une preuve en faveur de l’évolution montre la grande situation lamentable des darwinistes.

En outre, il est complètement illogique et infondé de regarder les similarités entre le nombre des chromosomes ou des génomes afin d’entretenir la tromperie que les êtres humains ont évolué des chimpanzés. Au regard de la séquence du génome, il y a une ressemblance de 75% entre les vers nématodes et les êtres humains. En terme de nombre de chromosomes, d’autre part, le souris du genre Peromyscus, la pomme de terre et  le tabac ont également 48 chromosomes. Le nombre de chromosomes des êtres humains, d’autre part, est de 46, le même par exemple que celui du Lepus europaeus, une espèce de lièvre. Par conséquent, avoir le même nombre de chromosomes n’implique pas nécessairement des ressemblances. Même avec le même nombre de chromosomes, la différence d’un seul gène peut faire de cet organisme une créature vivante totalement différente. Par conséquent, si nous prenons ces références, de la même manière que les êtres humains ressemblent aux pommes de terre ou aux feuilles de tabac,ils ne peuvent ressembler aux chimpanzés que dans cette mesure..


Allah a créé la croyance superstitieuse qui est le darwinisme de telle manière à ce qu’elle s’effondre et soit vaincue. Les partisans de cette théorie, à laquelle fait défaut ne serait-ce qu’une seule preuve, tentent d’obtenir des adhérents parmi les gens qui sont mal informés. Pour éviter de tomber dedans, les gens  doivent réaliser que les darwinistes sont incapables d’expliquer le commencement de la vie, qu’ils sont dans un état de désespoir et de confusion en face d’une seule protéine et qu’il n’y a même pas une seule preuve de fossile confirmant leurs assertions. Ce que les darwinistes racontent ne sont rien d’autres que des spéculations  basées sur la tromperie.

Jul 24, 2010

 

http://us1.harunyahya.com/Detail/T/2W0MZ22T188/productId/28791/

Publié dans Fin Du Darwinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article